Mes créations

mercredi 29 août 2018

Challenge de la rentrée 2018: Histoires de vampire, bit-lit

Challenge de la rentrée 2018: Histoires de vampire, bit-lit


Merci à ma louve pour cette belle bannière
Je vous propose de renouveler cet événement avec un nouveau thème.

Il garde son nom de "Challenge de la rentrée" car il est lancé début septembre et recouvre l'année scolaire: de septembre à septembre. (avec possibilité de prolonger jusqu'à décembre pour les retardataires).

Pour cette seconde année, le thème est donc: Histoires de vampires, bit-lit.
Je mets en avant le vampire, mais la bit-lit est un genre très large qui met en scène bien d'autres créatures fantastiques. Donc pas de barrière mais pour corser je mets volontairement le vampire en valeur pour le retrouver dans la majorité des livres de votre liste.


Le but de ce challenge:

Lire 10 livres de bit-lit (ou de vampire) entre le 1er septembre 2018 et 1er septembre 2019.


Comment ça se passe?

Vous définissez votre liste de 10 romans à lire (pour les plus indécis vous pouvez faire une liste de 15 pour en piocher 10 dedans dans l'année sans vous sentir restreints).
Vous avez le droit à 1 ou 2 joker(s) maximum! C'est à dire: vous pouvez lister 8 ou 9 livres + 1 ou 2 joker(s) qui correspondront à des livres achetés en cours d'année mais dont vous n'avez pas encore planifié l'achat.
Puis vous les lisez entre septembre et septembre!

Vous pouvez partager votre liste et venir en parler en commentaire sur cet article avec grand plaisir.

Pour les blogueurs, youtubeurs, compte instagram etc, si vous faîtes un article de présentation du challenge, merci de citer mon blog et pourquoi pas mettre le lien de cet article ;-)
N'hésitez pas aussi à partager le lien de votre article pour que je l'ajoute ici :-)

Chacun gère comme il souhaite son challenge. Pour ma part j'ajouterai au fur et à mesure les liens vers mes avis pour chaque livre lu et chroniqué.


Ma liste et mes liens vers mes avis:

Les mémoires du dernier cycle: - Westley Diguet
Selena Rosa tome 1
Selena Rosa tome 2
Selena Rosa tome 3
Lydvack fidèle à sa reine
Selena Rosa tome 4
Selena Rosa tome 5
Comment se débarrasser d'un vampire amoureux - Beth Fantaskey
Commentaire sauver un vampire amoureux - Beth Fantaskey
À la vie, à la mort - Stephenie Meyer => Mon avis
Pamphlet contre un vampire - Sophie Jomain


Participants au challenge:
Vanessa

mardi 28 août 2018

Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part

Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part
Auteure: Anna Gavlada
Éditions: J'ai lu
Pages: 156
Prix: 5,30€

Les personnages de ces douze nouvelles sont pleins d'espoirs futiles, ou de désespoir grave. Ils ne cherchent pas à changer le monde. Quoi qu'il leur arrive, ils n'ont rien à prouver. Ils ne sont pas héroïques. Simplement humains. On les croise tous les jours sans leur prêter attention, sans se rendre compte de la charge d'émotion qu'ils transportent et que révèle tout à coup la plume si juste d'Anna Gavalda. En pointant sur eux ce projecteur, elle éclaire par ricochet nos propres existences.

Mon avis:

J'avais beaucoup aimé mes lectures de "Je l'aimais" et "Ensemble c'est tout". Je me suis donc laissée tenter par cet autre livre d'Anna Gavalda.

Je ne suis pas une très grande fan des recueils de nouvelles, mais c'est aussi agréable d'avoir des textes courts qui se lisent vite.

J'avoue qu'au début j'ai eu un peu de mal à accrocher car les histoires sont assez tristes. Rien de très gais... Mais c'est aussi la force d'Anna Gavalda: mettre en scène les faits réels, le quotidien ou la vie de gens normaux, sans faits exceptionnels.

On plonge donc dans la vie de personnes que l'on peut croiser tous les jours et qui cachent souvent un secret.
On passe tour à tour d'espoir en désespoir, d'amour naissant à la fin d'un couple, de la joie à la tristesse, ..., certaines nouvelles ressemblent parfois même à des faits-divers.

Anna Gavalda dépeint avec justesse les émotions de ces Messieurs et Mesdames Tout le monde, nous ramenant à des événements et sentiments "simples" qui nous touchent. On se reconnaît parfois dans des personnes ou connaissons des personnes qui ont vécu une situation semblable, ... c'est un peu comme lire l'histoire d'un voisin.
On reste dans une dimension humaine, sans artifice et avec justesse.

vendredi 24 août 2018

La quête d'Ewilan BD tome 1: D'un monde à l'autre

La quête d'Ewilan BD tome 1: D'un monde à l'autre
Auteurs: Lylian, Pierre Bottero
Dessinateur: Laurence Baldetti
Édition: Glénat
Pages: 67
Prix: 14.95€

La vie de Camille, adolescente surdouée, bascule quand elle pénètre par accident dans l’univers de Gwendalavir avec son ami Salim. Là, des créatures menaçantes, les Ts’liches, la reconnaissent sous le nom d’Ewilan et tentent de la tuer. Originaire de ce monde, elle est l’héritière d’un don prodigieux, le Dessin, qui peut s’avérer une arme décisive dans la lutte de son peuple pour reconquérir pouvoir, liberté et dignité.

Mon avis:

Depuis le temps qu'on me parle de "La quête d'Ewilan" il fallait vraiment que je m'y mette!

Par manque de temps, j'ai opté pour la version graphique. Mais l'univers est tellement riche et intéressant que je finirais bien par les lire un jour!!!

En attendant, je n'ai pas été déçue! Les dessins sont magnifiques: très soignés avec beaucoup de détails et de couleurs.
J'ai beaucoup aimé plongé avec Camille dans l'univers fantastique de Gwendalavir. J'avoue que les dessins aident à visualiser les différentes créatures aux noms pas encore bien retenus. On découvre peu à peu l'histoire d'Ewilan et sa quête à Gwendalavir. Je me doute que c'est plus riche dans les livres, ce qui me réconforte dans l'idée qu'après les BDs je lirai les livres.

J'apprécie l'idée du don du Dessin, c'est original et promet de très grandes et belles choses.

Ce premier tome est une entrée en matière: Camille découvre son monde, son histoire, son don et sa quête qu'elle entame à peine. Elle a encore beaucoup de chemin à parcourir et surtout beaucoup d'expérience à acquérir pour maîtriser son pouvoir qui s'annonce très prometteur.


lundi 20 août 2018

Identités

Identités
Auteur: C.Sizel
Éditions: Éditions Plume Blanche
Pages: 396
Prix: 19,99€

Peur. Discrétion.

Les règles ont changé. Le territoire est divisé entre différents gangs qui tiennent les rues d’une main de fer.

Ce monde, c’est celui de Lia et si elle veut y survivre, elle va devoir s’adapter !


Mon avis:

Je remercie tout d'abord les éditions Plume Blanche pour la découverte de ce roman lors de l'opération Summer Time.

Un résumé très intrigant qui en dit en fait assez peu. Et pourtant, tout est dit et la dernière phrase évoque bien le parcours de Lia dans ce livre: "s'adapter"!

L'ambiance très sombre est posée dès le début. On découvre Lia dans un monde digne d'une dystopie: plus de gouvernement au pouvoir mais des gangs qui se font la guerre, un décor en semi-ruines, des heures de sortie "en sécurité" et des heures de "couvre-feu" où les gangs rodent et agressent les gens, peu de revenus, peu de nourriture, plus de boulot et encore moins pour les femmes, la peur omniprésente...
Lia se cache pour survivre, prenant soin de suivre les horaires pour se rendre à son travail, grand privilège qui lui permet de se nourrir. La vie est dure, les mauvaise rencontres fréquentes quand on manque de vigilance ... Elle s'adapte du mieux qu'elle peut jusqu'au jour et sa vie bascule! Une rencontre nocturne fortuite et c'est l'engrenage.

Lia se sauve in-extremis de son logement attaqué par le gang de son quartier et se retrouve en errance, se cachant de ruines en ruines pour survivre. Ce qui n'est pas sans danger, car on ne sait pas sur qui on peut tomber! Les rencontres peuvent s'avérer bonnes comme mauvaises!

Par le jeu du sort, Lia va plusieurs fois devoir changer de vie ... et d'identité! D'où le titre du roman. Par son expérience, nous allons découvrir tour à tour la vie dans un gang, la vie de cobaye, la guerre... Le destin (et surtout l'auteur!) n'épargnera pas la pauvre Lia (je vous laisse découvrir ses autres noms). Si elle connait une période où la vie semble se construire en sécurité, vite une menace arrive et les soucis avec. L'héroïne en mérite bien le nom car elle va devoir être très courageuse pour s'adapter aussi bien au changement d'environnement qu'aux changements en elle-même! Lia est une femme très forte qui malgré les pires situations garde toujours la volonté d'avancer pour les autres et un mince espoir pour un lendemain meilleur. C'est une personne très généreuse qui essayera toujours d'aider autrui avant de penser à sa propre santé et sécurité.

Va-t-elle y arriver? Je vous laisse découvrir les trépidantes aventures de Lia. La seule chose que je peux dire c'est que l'auteure ne lui fait aucun cadeau! Elle souffre et nous partage sa douleur et sa détresse. Les détails sont parfois frappants mais rien de trop sanglant.
La fin est assez percutante. Un nouveau projet est lancé et on s'attend à plusieurs chapitres supplémentaires et sommes surpris par ce mot "Prologue" en haut de page! De quoi faire rager le lecteur!



samedi 18 août 2018

L'arbre des possibles

L'arbre des possibles
Auteur: Bernard Werber
Éditions: Le livre de poche
extrait gratuit

Huit petites histoires sous forme de contes, de légendes, de mini polars. Bernard Werber nous offre avec L'Arbre des possibles des récits fantastiques où les dieux vont à l'école pour apprendre à gouverner les peuples, où les objets sont soudainement remplacés par leurs noms, où les gens ne savent compter que jusqu'à 20, où l'on part en vacances au XVIIe siècle sans oublier de se faire vacciner contre la peste...

Mon avis:

Oui bon j'ai un peu triché pour le challenge car je n'ai lu que la version courte de 8 histoires au lieu de 20...

Une première découverte de la plume de Bernard Werber dont j'avais entendu parlé et dont quelques ouvrages attendent sagement dans ma PAL. Je pense que commencer par celui-ci fut une bonne idée! Un bel aperçu de l'écriture de Bernard Werber, pleine de sagesse, d'imagination et d'humour.

8 petites histoires où l'auteur nous propose une critique humoristique de notre société sur fond de fantastique:
- "Apprenons à les aimer": L'homme est un animal de compagnie.
- "Le règne des apparences": Les objets sont remplacés par leur définition. Ce qui met en avant l'importance accordée aux apparences. La fin est assez troublante, avec la définition de l'homme.
- "Fragrances": Ce qui commence comme une histoire de Science Fiction fini encore sur l'homme comme animal, avec une petite touche extra-terrestre.
- "Celle qui hante mes rêves": Description de la femme parfaite par le stéréotype de la reine égyptienne, critique humoristique des hommes et femmes actuels.
- "Vacances à Montfaucon": Un homme voyage dans le temps,où il se rend compte que la réalité n'est pas toujours celle des livres d'histoire et où la société de consommation actuelle a beaucoup trop d'importance.
- "Manipulation": La main gauche d'un individu se rebelle et devient indépendante. Elle ne répond plus à son possesseur et finit par le manipuler.
- "L'arbre des possibles": invention scientifique d'un grand arbre avec les possibilités de futurs selon un élément déclencheur.
- "Le mystère du chiffre": Société régie par la connaissance des chiffres et nombres, très restrictive, elle enferme le peuple dans l'ignorance. Une critique d'une société qui est contre l'évolution, la liberté de penser et la connaissance.

Chaque nouvelle se lit très bien et l'ensemble est vite lu. L'auteur nous fait réfléchir tout en gardant une pointe d'humour et ce coté fantastique qui permet à la fois un attrait à la lecture et une certaine distance avec la réalité.

vendredi 10 août 2018

Les contes bleus du chat perché

Les contes bleus du chat perché
Auteur: Marcel Aymé
Éditions: Folio Junior
Pages: 208
Prix: 7,40€

Delphine et Marinette sont devenues bien imprudentes. Elles ouvrent la porte au loup, recueillent un cerf en fuite puis invitent les bêtes de la ferme dans la maison transformée en Arche de Noé... Un canard part en voyage et ramène une panthère aux yeux d'or. Un mauvais jars mord les jambes des fillettes, qui se réveillent un matin transformées en âne et en cheval. Il se passe des choses bien étranges dès que les parents sont partis.

Mon avis:

Un livre que j'avais étant petite et que j'ai décidé de relire dans le cadre du Challenge So Classic.

Il met en scène deux petites filles, Delphine et Marinette à qui il arrive de bien étranges histoires, toutes en rapport avec des animaux. D'ailleurs les différentes histoires ont pour titre le nom des animaux principaux.

Nous retrouvons tous les aspects du conte avec ces animaux qui parlent et les leçons à tirer de chacun, sans oublier la figure parentale qui issue joue souvent le rôle du méchant: les parents sont sévères avec leurs filles et encore plus avec les animaux!
Delphine et Marinette ne sont pas toujours très sages et obéissantes et se retrouve dans des situations à la fois périlleuses et amusantes. Elles ne voient pas spécialement le danger, pensant surtout à s'amuser mais tire toujours une leçon de leur aventure.

Les textes restent assez courts et abordables pour de jeunes enfants, bien que les messages véhiculés ne sont pas toujours d'une grande clarté. Cela reste des textes agréables à lire et avec une touche de fantastique qui plaît aux jeunes lecteurs.

Un livre qui à sa place dans les salles de classe pour les premières lectures et les premières réflexions sur le sens cachés des textes.