Mes créations

lundi 7 mai 2018

Apprendre à danser sous la pluie

Apprendre à danser sous la pluie
Auteure: Margaux Gilquin
Éditions: Lazare Capucine
Pages: 200
Prix: 16€

Laure se partage entre ce Paris flamboyant qu’elle aime tant où elle côtoie journalistes, auteurs, politiques, et la Grande Maison de la douce tante Marthe, dans la quiétude dont elle a besoin pour se ressourcer. Aidée d’Arnaud, un psy peu conventionnel, notre héroïne va remonter le temps jusqu’à un certain jour de juillet où sa vie a basculé, emportant avec elle Marie, sa sœur jumelle. Ainsi, entourée du ténébreux François, de ses amies fidèles Nade et Martine, elle va renouer petit à petit avec ces instants fugaces de bonheur qu’il faut savoir saisir, s’alléger de ce qui l’encombre et l’empêche d’avancer, pour se construire un avenir plein de promesses. Résilience, amour et amitié sont les maîtres-mots de ce roman plein de gaîté, de joie, mais aussi de tendresse et d’humour.
Plus qu’un ouvrage « feel good », ce livre vous emportera dans un tourbillon d’émotions dont vous ressortirez prêts à danser sous la pluie !

Mon avis:

Je remercie l'auteure, Margaux Gilquin qui est venue sur ma page Facebook me proposer son nouveau roman en service presse. Ne connaissant pas sa plume mais aimant découvrir de nouveaux auteurs, j'ai accepté avec plaisir.

Qu'en dire? Je vais commencer par les petits moins (pour me faire taper sur les doigts tout de suite!). J'ai été un peu décontenancée au début et j'ai eu un peu de mal a rentrer dans l'histoire. Je n'arrivais pas trop à évaluer l'âge de Laure et surtout le temps écoulé depuis le drame qui l'a touchée. C'est assez vague au début, tout comme l'accident lui-même: quand ? Comment?
De plus, j'ai eu du mal aussi à me repérer dans le présent car le temps passe assez rapidement de petites scènes en petites scènes.

{Fin du tapage sur les doigts!} Car à part ça j'ai beaucoup aimé ma lecture et je pense que cette construction est voulue et utile à l'histoire! En effet, Laure est assez déboussolée et en pleine reconstruction de soi. Le texte est un peu à son image: elle zappe de petit bonheur en petit bonheur.

Laure a tout quitté pour refaire sa vie à La Grande Maison où elle devient la dame de compagnie de Tante Marthe. Elle a écrit un roman qui rencontre un grand succès et la met sur le devant de la scène. Cette soudaine popularité, non-souhaitée, l'amène a rencontrer beaucoup de gens et à faire de nouveaux projets. À côté de ça, elle est aider par ses amis et Arnaud, son psychologue, pour revenir sur son passé et le laisser une bonne fois pour toute derrière elle.
Ainsi, peu à peu, elle va évoquer des souvenirs d'enfance et révéler le drame qui lui a enlever sa soeur jumelle. Le chemin va être difficile mais essentiel pour aller de l'avant.

Dans son entourage, elle se rend compte que d'autres ont aussi perdu des êtres chers et que chacun se bat à sa manière contre cette absence. La personne la plus forte de toutes étant Tante Marthe. Avec beaucoup de tendresse, elle lui rapporte son passé, nous narrant des faits historiques. Ce personnage est vraiment très attachant! Une femme qui a su affronter les épreuves que le destin a mis sur son passage et qui a eu une vie bien remplie! Elle sera toujours de bon conseil, de par son expérience.

Ce roman est très fort en émotions! Les personnages nous touchent énormément et nous suivons pas à pas la reconstruction de Laure. Pour moi, Tante Marthe est le point central, celle qui apportera à chacun le courage de combattre ses fantômes, son point de vue et son expérience sur la vie.

Avec son livre, Margaux Gilquin nous prouve que malgré les épreuves et la tristesse, chacun peut se reconstruire pour trouver le bonheur.


Citations:

Je t'ai entendue dire que tu avais transformé ta colère en combat. Et bien maintenant transforme ton combat en bonheur.
 - La vie, ce n'est pas attendre que l'orage passe. C'est apprendre à danser sous la pluie, 



1 commentaire:

  1. J'aime bien les citations. Merci pour ton avis !

    RépondreSupprimer