Mes créations

jeudi 7 septembre 2017

Nous danserons encore sous la pluie

Nous danserons encore sous la pluie
Auteure: Valérie Bel
Publication le 22 septembre 2017
Format numérique
Prix: 2,99€

L'amour n'est-il tissé que de promesses et de souvenirs ?

Marie et Damien viennent de fêter leurs trente ans. Ils s'aiment depuis l'adolescence. Ils ont plein de projets pour l'avenir.
Mais Damien est victime d'un accident. Il est frappé d'amnésie. Il a tout oublié... jusqu'à Marie.
Que peut devenir leur amour dans ces conditions ?

Ce roman raconte le combat d'une femme pour sauver son amour et, sans doute, une part d'elle-même.

Mon avis:

Je tiens tout d'abord à remercier l'auteure, Valérie Bel, pour la découverte en avant-première de cette romance très touchante. Voilà un moment que je lisais ses extraits sans avoir encore eu l'occasion de lire un roman d'elle.

Si vous aimez les histoires pleines d'émotions, ce roman est fait pour vous! Pour commencer, il faut savoir qu'il est assez court et se lit très vite. Et pour cause, la plume de Valérie est très plaisante, à la fois poétique mais aussi très drôle avec un langage contemporain utilisé dans des petites piques qui font bien sourire!
On s'attache très vite à Marie! C'est une battante qui croit en l'amour mais qui est avant tout humaine, elle n'est pas parfaite, elle est sensible et aime la vie.

Le début de l'histoire se déroule assez rapidement. On découvre Marie et Damien, en couple depuis des années et des projets plein la tête. Ils ont tous les deux leurs propres défauts et leur relation n'est pas qu'un long fleuve tranquille. Très vite l'accident et l'amnésie apparaît. Comme c'est l'élément déclencheur principal annoncé dans le résumé, j'ai apprécié qu'il arrive assez tôt pour ne pas tomber dans la description longue avant action.

Damien ne se souvient donc plus de Marie et de leur histoire, elle lui est tout à fait inconnue! Au lieu de s’apitoyer elle est bien décidée à lui redonner la mémoire, malgré les "non-encouragements" d'une belle-mère "peau de vache" qui s'amusera beaucoup de la situation pour rabaisser Marie! On sent que le combat va être difficile. Marie y met beaucoup d'énergie, mais Damien ne semble pas y mettre du sien, l'ignorant complètement! On en arrive à se demander comment Marie supporte tout ça! Car au delà de l'amnésie, Valérie nous dépeint une situation dans laquelle peuvent se retrouver d'autres femmes, cette sensation de désintérêt de la part de l'autre. Notre héroïne va donc mener de front deux combats: contre la maladie mais aussi pour ne pas devenir l'ombre d'elle-même et rester fidèle à ses envies et sa personnalité.

Je vous laisse découvrir les différentes péripéties qui vont rythmer le quotidien de Marie qui est bien décidée à ne pas se laisser aller dans l'oubli. Damien reviendra-t-il vers elle? Se souviendra-t-il? Est-ce que sans souvenir l'amour peut renaître? Est-ce que la mémoire a-t-elle vraiment une part à jouer dans le jeu de l'amour? Ou n'est-elle pas significative face à d'autres facteurs?

Citations:
C'est si bon un corps aimé contre soi: l'impression d'un univers entier rien qu'à deux.
 À chaque moment où il aurait dû s'apercevoir de ma présence et ne le faisait pas, j'avais le sentiment de disparaître un peu plus, comme sous l'effet d'une gomme géante qu'il eut utilisée...
En toute chose, même la pire, il y a du positif .
"Peut-être devrais-je aboyer" me dis-je à moi-même. "Au moins, un chien, en général on lui parle et le caresse."
Je sortais, je renouais avec la vie, avec la légèreté, loin du naufrage de notre histoire, loin de la pesanteur de notre quotidien. Je me sentais pousser des ailes de papillon. Il ne me les plomberait pas.
Alfred de Musset a écrit : « Et vous aurez vécu si vous avez aimé ». J’ajouterais : « Et vous aurez vécu si vous avez désiré. » 



5 commentaires:

  1. Il a l'air trop bien! Chaque fois que je le vois passer sur mon fil d'actus, je me le dis! J'espère bien le lire un jour ;)

    RépondreSupprimer
  2. J’adore je suis fan de cette auteur
    Merci pour cette chronique 😘

    RépondreSupprimer