Mes créations

mardi 12 juillet 2016

Un mois - Un Tim Burton

Un mois - Un Tim Burton

Étant fan des films de Tim Burton, que j'ai quasiment tous, je vous propose une année en compagnie de ce réalisateur et de ses œuvres.
Chaque mois on regarde le film proposé et on échange nos avis.



Le principe:

Trois supports: le blog pour le côté information, l'événement Facebook pour la partie active, la page Facebook pour la partie relais communication.

Côté blog:
je publie les films à voir au fur et à mesure que je les planifie. Et indique le lien où retrouver nos avis.

Côté événement sur Facebook:
vous pouvez vous y inscrire à tout moment.
Chaque mois j'y ajoute la fiche d'un film à voir dans le mois (ou les mois suivants si on a pas le temps dans le mois défini, on peut cumuler 2-3 films dans un mois).
Vous y indiquerez en commentaire votre avis après (re)visionnage du film.

Côté page:
à la fin du mois, j'ajoute la fiche du film dans l'album Médiathèque ainsi que le lien vers nos avis.

Petit rappel sur Tim Burton et son oeuvre:

Timothy Walter Burton, dit Tim Burton, est un réalisateur, scénariste et producteur américain né le 25 août 1958. Maître du fantastique influencé par Edgar Allan Poe, c’est un excellent conteur et un graphiste d'exception.
Tim Burton a également produit des films d’animation utilisant la technique du stop motion et des marionnettes qui évoluent dans des décors réels.
Style :
Son cinéma se caractérise par un défilé de monstres et de créatures et un mélange d'humour noir, d'ironie et de macabre.
Genre :
Il explore plusieurs genres qu'il enchevêtre par moments : film d'épouvante, drame intimiste, conte, mélodrame,biographie filmée, film de science-fiction, comédie, film d'époque, comédie musicale ou encore film d'action. Ses histoires mettent généralement en scène des personnages marginaux ou des êtres hors-normes, confrontés à la méchanceté du monde réel.
Acteurs fétiches :
Johnny Depp, qu'il a dirigé à huit reprises, et Helena Bonham Carter, son ex-compagne.

Éléments récurrentes dans ses œuvres et son univers :
Présence fréquente de parapluies, d'escaliers aux marches irrégulières, de carrelage noir et blanc, d'arbres tordus, de représentants d'églises peu sympathiques et d'épouvantails. De plus, présence quasi perpétuelle de morts.
Les espaces des films de Burton, très stylisés, se caractérisent souvent par des perspectives farfelues aux lignes brisées ou déformées à outrance et où dominent angles, cubes et obliques.
Au début de ses films, les crédits sont souvent présentés en travelling de façon plutôt spectaculaire.
Ses travaux et son style sont influencés par l'artiste Edward Gorey, notamment au niveau de ses peintures à l'encre. On peut également citer l'influence graphique d'Edvard Munch et du tableau Le Cri
Il utilise souvent les ombres afin d'obtenir un rendu inquiétant.
Ses personnages principaux ont tendance à être des individus solitaires, excentriques, timides, en marge de la société, souvent pâles et distants avec les yeux cernés de noir.
Ses créations présentent un bon nombre de rayures noires et blanches et de spirales tordues.
Ses films présentent souvent des flocons de neige tombant la nuit ou lorsque la fête commence.
Il s'inspire parfois du cinéma expressionniste allemand et de ses images exagérées.
Pour les trames sonores, il travaille essentiellement avec Danny Elfman.
Il insère souvent des références aux kaiju eiga dans ses films.
Il a une prédilection pour les monstres de tous types.
Les chiens, souvent compagnons du héros.
Le cirque ou la fête foraine, représentant l'amour du cinéaste pour le grotesque et le bizarre. Le cirque est chez lui non seulement l'expression de la différence, mais aussi de la famille car les liens qui unissent ses membres sont généralement très forts.
La demeure du héros, isolée du reste de la ville. Souvent un manoir sur une colline, elle se distingue généralement du reste de son environnement.
Le pont, qui est un symbole de passage, souvent entre le monde des vivants et celui des morts.
La forêt, lieu où le héros va faire une découverte.
La cage, qu'il utilise comme représentation de l'enfermement.
Les fêtes d'Halloween et de Noël sont fréquemment mises en scène, notamment par la présence récurrente d'un plan en plongée où l'on voit des enfants déguisés sur le seuil d'une porte lançant le fameux « Trick or treat! »


Calendrier:
Juillet: 
Edward aux mains d'Argent
Durée: 1h45
Année: 1991
Avec: Johnny Depp, Winona Ryder, Dianne Wiest,…
Edward Scissorhands n'est pas un garçon ordinaire. Création d'un inventeur, il a reçu un cœur pour aimer, un cerveau pour comprendre. Mais son concepteur est mort avant d'avoir pu terminer son œuvre et Edward se retrouve avec des lames de métal et des instruments tranchants en guise de doigts.

(mois de mon anniversaire donc forcément on commence par mon préféré ;-) )
Retrouvez nos avis en commentaires sous la fiche

Août:

Frankenweenie
Durée : 1h27
Année : 2012
Avec : Charlie Tahan, Winona Ryder, Martin Landau
Après la mort soudaine de Sparky, son chien adoré, le jeune Victor fait appel au pouvoir de la science afin de ramener à la vie celui qui était aussi son meilleur ami. Il lui apporte au passage quelques modifications de son cru… Victor va tenter de cacher la créature qu’il a fabriquée mais lorsque Sparky s’échappe, ses copains de classe, ses professeurs et la ville tout entière vont apprendre que vouloir mettre la vie en laisse peut avoir quelques monstrueuses conséquences…

( Film accessible aux enfants à partir de 10ans, pour les occuper pendant les vacances quand il pleut.)

Retrouvez nos avis en commentaires sous la fiche

Septembre:

Titre : Sleepy Hollow
Durée : 1h45
Année : 2000
Réalisé par : Tim Burton
Avec : Johnny Depp, Christina Ricci, Christopher Walken
Synopsis : Interdit aux moins de 12 ans
En 1799, dans une bourgade de La Nouvelle-Angleterre, plusieurs cadavres sont successivement retrouvés décapités. Les têtes ont disparu. Terrifiés, les habitants sont persuadés que ces meurtres sont commis par un étrange et furieux cavalier, dont la rumeur prétend qu'il est lui-même sans tête. Les autorités new-yorkaises envoient alors leur plus fin limier pour éclaircir ce mystère. Ichabod Crane ne croit ni aux légendes, ni aux vengeances post-mortem. Mais, à peine arrive, il succombe au charme étrange et vénéneux de la belle Katrina Van Tassel.

(Un des premiers films de Tim Burton que j'ai vu en fait)

Octobre:

Titre : Miss Peregrine et les enfants particuliers
Durée : 2h07
Année : 2016
Réalisé par : Tim Burton
Avec : Eva Green, Asa Butterfield, Samuel L. Jackson
Synopsis : À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs …  et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre "particularité" peut sauver ses nouveaux amis.

(Sortie au cinéma oblige! Pour le plaisir de voir le film sur grand écran)

Novembre:

Titre : Dark Shadows
Durée : 1h52
Année : 2012
Réalisé par : Tim Burton
Avec : Johnny Depp, Michelle Pfeiffer, Helena Bonham Carter
Synopsis
En 1752, Joshua et Naomi Collins quittent Liverpool, en Angleterre, pour prendre la mer avec leur jeune fils Barnabas, et commencer une nouvelle vie en Amérique. Mais même un océan ne parvient pas à les éloigner de la terrible malédiction qui s’est abattue sur leur famille. Vingt années passent et Barnabas a le monde à ses pieds, ou du moins la ville de Collinsport, dans le Maine. Riche et puissant, c’est un séducteur invétéré… jusqu’à ce qu’il commette la grave erreur de briser le cœur d’Angelique Bouchard. C’est une sorcière, dans tous les sens du terme, qui lui jette un sort bien plus maléfique que la mort : celui d’être transformé en vampire et enterré vivant.
Deux siècles plus tard, Barnabas est libéré de sa tombe par inadvertance et débarque en 1972 dans un monde totalement transformé…

(Parce que je viens de mettre le tome 1 du roman dans ma wish list mise à jour et que je ne l'ai toujours pas vu en entier!)

Décembre:
Titre: L'étrange Noël de Mr Jack
Durée: 1h 15min
Année: 1994
Avec Trickfilm, Chris Sarandon, Danny Elfman
Synopsis:
A partir de 6 ans
Jack Skellington, roi des citrouilles et guide de Halloween-ville, s'ennuie : depuis des siècles, il en a assez de préparer la même fête de Halloween qui revient chaque année, et il rêve de changement. C'est alors qu'il a l'idée de s'emparer de la fête de Noël...

(C'est un peu mon film culte pour Noël ;-) )

Janvier:
Titre: Les noces funèbres
Durée: 1h 15min
Année: 2005
Avec Johnny Depp, Helena Bonham Carter, Emily Watson
Synopsis:
Au XIXe siècle, dans un petit village d'Europe de l'est, Victor, un jeune homme, découvre le monde de l'au-delà après avoir épousé, sans le vouloir, le cadavre d'une mystérieuse mariée. Pendant son voyage, sa promise, Victoria l'attend désespérément dans le monde des vivants. Bien que la vie au Royaume des Morts s'avère beaucoup plus colorée et joyeuse que sa véritable existence, Victor apprend que rien au monde, pas même la mort, ne pourra briser son amour pour sa femme.

Février:

Titre: Charlie et la chocolaterie
Durée: 1h 56min
Année: 2005
Avec Johnny Depp, Freddie Highmore, AnnaSophia Robb
Synopsis:
Charlie est un enfant issu d'une famille pauvre. Travaillant pour subvenir aux besoins des siens, il doit économiser chaque penny, et ne peut s'offrir les friandises dont raffolent les enfants de son âge. Pour obtenir son comptant de sucreries, il participe à un concours organisé par l'inquiétant Willy Wonka, le propriétaire de la fabrique de chocolat de la ville. Celui qui découvrira l'un des cinq tickets d'or que Wonka a caché dans les barres de chocolat de sa fabrication gagnera une vie de sucreries.

Mars:

Titre: Sweeney Tood, le diabolique barbier de Fleet Street
Durée: 1h 55min
Année: 2008
Avec Johnny Depp, Helena Bonham Carter, Alan Rickman
Synopsis:
Interdit aux moins de 12 ans
Après avoir croupi pendant quinze ans dans une prison australienne, Benjamin Barker s'évade et regagne Londres avec une seule idée en tête : se venger de l'infâme Juge Turpin qui le condamna pour lui ravir sa femme, Lucy, et son bébé, Johanna. Adoptant le nom de Sweeney Todd, il reprend possession de son échoppe de barbier, située au-dessus de la boulangerie de Mme Nellie Lovett. Celle-ci l'informe que Lucy se donna la mort après avoir été violée par Turpin.
Lorsque son flamboyant rival Pirelli menace de le démasquer, Sweeney est contraint de l'égorger. L'astucieuse Mme Lovett vole à son secours : pour le débarrasser de l'encombrant cadavre, elle lui propose d'en faire de la chair à pâté, ce qui relancera du même coup ses propres affaires.
Sweeney découvre que Turpin a maintenant des visées sur Johanna, qu'il séquestre avec la complicité de son âme damnée, le Bailli Bamford. L'adolescente a attiré les regards d'un jeune marin, Anthony, celui-là même qui avait sauvé Sweeney lors de son évasion. Amoureux fou de la jeune innocente, Anthony se promet de l'épouser après l'avoir arrachée à Turpin.
Pendant ce temps, le quartier de Fleet Street s'est entiché des "tartes" très spéciales de Mme Lovett, et celle-ci se prend à rêver d'une nouvelle vie, respectable et bourgeoise, avec Sweeney pour époux et Toby, l'ancien assistant de Pirelli, comme fils adoptif. Mais Sweeney est bien décidé à mener à terme sa vengeance, quel qu'en soit le coût...

Avril:
Titre: Big Fish
Durée: 2h05min
Année: 2004
Avec  Ewan McGregor, Albert Finney, Jessica Lange
Synopsis: L'histoire à la fois drôle et poignante d'Edward Bloom, un père débordant d'imagination, et de son fils William. Ce dernier retourne au domicile familial après l'avoir quitté longtemps auparavant, pour être au chevet de son père, atteint d'un cancer. Il souhaite mieux le connaître et découvrir ses secrets avant qu'il ne soit trop tard. L'aventure débutera lorsque William tentera de discerner le vrai du faux dans les propos de son père mourant.

1 commentaire:

  1. Cool! Super article �� ça me plairait assez tiens...

    RépondreSupprimer