Mes créations

mardi 24 juin 2014

L'ange déchu - tome 1: l'Hunter

L'ange-déchu - tome 1: l'Hunter
Auteure: Marion Obry
Éditeur: Éditions Sharon Kena
Pages: 166 format papier / 174 format numérique
Prix: 13,20€ format papier / 4,99€ format numérique
Il fut un temps où le monde vivait dans l'amour de Dieu et sous la protection des Anges. Dans un passé lointain, Lucifer se rebella contre eux avant de créer les Enfers. Lui, l'Ange déchu, engendra de nombreuses lignées de Démons. Aujourd'hui, il prend sa revanche sur l'humanité et sur le Ciel


Mon avis

Pour commencer, un grand merci aux Éditions Sharon Kena et notamment le service presse (Marion) pour cette masse chronique. Le principe: une copie numérique d'un livre choisi par vote contre une chronique.
Ayant eu un coup de cœur pour le premier tome du Retour des Phénix , j'avais hâte de retrouver la plume de Marion. L'interview qu'elle m'avait accordée au moment de la sortie du roman m'avait intriguée. Le thème des anges et des démons n'est pas un sujet très récurent dans mes lectures mais je l'apprécie de plus en plus et je suis ravie de voir comment l'auteure le traite. 
Marion avait déjà prévenu: ce roman est plus sombre et plus adulte. Et je n'ai pu m’empêcher de lui dire durant ma lecture à quel point j'aimais aussi ce style qu'elle maîtrise à la perfection. En effet, il faut avoir le cœur plutôt bien accroché car elle ne lésine pas sur les détails sanglants tout en gardant sa magnifique plume.


Sebastian @Mokolat
Nous découvrons un monde que les anges n'arrivent plus à défendre des démons. La seule résistance que rencontre encore les créatures de Lucifer sont les Hunters: des chasseurs d'être immortels et créatures de des enfers. Cal et Sébastian sont issus de la Guilde de Rome. Deux amis à l'opposé l'un de l'autre. Cal est gentil et n'aime pas tuer "sans cause" tandis que Sebastian est un peu l'anti-héros sombre et balafré. 
Deux personnages auxquels on s'attache et qui nous intrigue par tout le mystère qui les entoure. Chacun à sa propre histoire et un passé sombre que l'on découvre au fur et à mesure de l'histoire. Marion sait mettre son lecteur en haleine en ne dévoilant que ce qui faut pour nous pousser à vouloir en savoir plus, et à chaque nouvel élément elle laisse toujours planer un petit mystère supplémentaire...
J'ai été un peu déçue, par contre, que l'un des personnages soit absent un long moment.

Beaucoup d'action dans ce premier tome, qui donne le ton: c'est une guerre acharnée contre les forces du mal et ce n'est que le début car Lucifer est bien décidé à venir en personne assouvir sa vengeance.


Des citations et explications ont été placées entre certains chapitres de façons très habile et jouant sur des références parfois bibliques.
J'ai beaucoup apprécié l'introduction de personnages connus comme Lilith, Léviathan, Gévaudan, Méphistophélés et l'interprétation qu'en fait Marion.
Il est notamment intéressant d'avoir le point de vue des méchants, ce qui se passe de leur côté. La narration y est plus noire et souvent sensuelle (avec un Lucifer voulu plutôt sexy par l'auteur apparemment!)
Mais le plus énigmatique reste la façon dont ses passages sont introduits... Plus on va vers la fin plus on se fait des hypothèse par rapport à ce phénomène. Je me suis fait plusieurs idées avant de découvrir la révélation finale! Je n'en était pas loin certes, mais je ne m'attendais pas à ça à proprement dit. Une petite surprise pour la fin donc.
Cal ©Mokolat
Un premier tome bien mené et qui nous laisse sur une fin prometteuse. Un style quelque peu différent pour une auteure qui révèle encore ici tout son talent.

La chronique de Sandy

7 commentaires:

  1. Bon aller ça va, je le sors bientot de ma pal ;)

    RépondreSupprimer
  2. et voilà tu as reussi à la publier avant moi !!! J'essaye de la mettre en ligne cette apres midi pour faire partie du tirage au sort ;)

    RépondreSupprimer
  3. Aurélie Lavallée26 juin 2014 à 16:49

    Ta chronique donne vraiment envie de le lire alors que je peux te dire qu'il ne m'attire pas à la base ^^. Je crois que tu m'as fais changé d'avis :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu ne devrais pas regretter. Marion a une très jolie plume.

      Supprimer
  4. Hum, va encore falloir que je résiste mais il est dans ma PAL... il a l'air très bien en tout cas ;-)

    RépondreSupprimer
  5. bon je le sortirai de ma pal quand je l'aurais dans ma pal mdr non plus serieusement ta chronique me donne vraument envie c'est un peu dans le meme style que "the mortal instrument " donc je pense que ca va bin me plaire :-)

    RépondreSupprimer